Girlsnoise Interview : Sarah Moody (Hardly Art)

moody

1) Comment votre label hardly art a été créé et comment est tu devenue directrice générale de ce label ?

Les premières graines d’Hardly Art ont été semées fin 2006 ; cependant, le label n’est devenu une réalité qu’en début d’année 2007, lorsqu’il a été officiellement annoncé. De par le passé, Sub Pop avait envisagé à plusieurs reprises la création d’un nouveau label, qui, en théorie, pourrait éditer des groupes moins importants, pas forcément adaptés à Sub Pop, mais possédant tout de même des fans au sein du label. De plus, les dirigeants voulaient s’essayer à un modèle économique radicalement différent de celui qui était en place. En somme, j’ai eu de la chance : à l’époque, alors que je travaillais au service communication de Sub Pop, ils sont venus me trouver pour me proposer de changer de branche, et de diriger Hardly Art. À ce moment précis, le label n’avait pas encore de nom, et encore moins de site internet.
2) Raconte nous une journée typique chez hardly art ?
Cela dépend vraiment des jours – en ce qui me concerne, je passe beaucoup de temps à envoyer des emails, à mettre à jour le site web, à m’entretenir avec les groupes, je m’occupe parfois du marketing, des réunions du département A&R, je passe commande du matériel promotionnel, je décide des illustrations ou des affiches, et de manière générale je cours dans tous les sens. Lors d’une journée de travail typique, il n’y a généralement que trois ou quatre personnes dans nos bureaux, et ce bien que nous soyons situés au sein des locaux plus vastes de Sub Pop. Nous avons tous un nombre conséquent d’artistes et d’obligations commerciales à gérer.
3) Comment recruter vous de nouveaux groupes?
Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents, même si c’est aujourd’hui un peu moins fréquent, maintenant que notre catalogue de groupes actifs s’est bien étoffé. Parfois, nous entendons parler d’un nouveau groupe, et nous nous nous renseignons au niveau local ; à d’autres occasions, c’est suite aux conseils d’un ami, voire même, assez souvent, suite aux recommandations d’un autre artiste.

4) Comment travailler vous avec les groupes et dans quels domaines les aidez vous ?
Nos relations avec les groupes varient au cas par cas, bien que j’aime à penser que nous nous leur apportons un soutien assez complet. Nous nous occupons de tout ce qui a trait au disque et à sa mise en vente, et généralement, nous essayons d’aider les artistes pour leurs tournées, le tournage de leurs clips, etc. Notre objectif permanent est d’aider nos groupes à enregistrer le disque qu’ils ont en tête, et nous assurer que leurs œuvres soient vues ou entendues par un public toujours croissant.
5) Avez vous des rêves pour hardly art ?

Toujours. ils continuent de grandir et de changer chaque années .

6) Que pensez vous de la scène musicale actuelle et du business de la musique ? Comment voyez vous l’avenir des labels et quel est votre opinion sur le financement participatif pour la musique ?
La scène musicale actuelle est beaucoup plus démocratique qu’avant, et c’est une tendance qui ira en s’accentuant. Désormais, il existe une myriade de nouvelles manières différentes de commercialiser sa musique, et d’y avoir accès sans passer par des labels – ce qui, d’un côté, est formidable, mais de l’autre, crée un véritable fourbi d’options disponibles pour choisir, trouver, et acquérir la musique que l’on veut écouter. Pour moi, le financement participatif est une solution à envisager s’il n’y a vraiment aucun autre moyen de soutenir un projet dans lequel vous croyez sincèrement.
7) Quels groupes aimez vous ?
C’est une question impossible – trop nombreux pour les énumérer , mais je pourrait écouter en boucle le groupe de Jason Molina Songs: Ohia
mais sinon j’aime Dirty Three, Elliott Smith, Wipers, Rites of Spring, Minutemen, Cat Power, Irma Thomas, Slint, The Cure. Newer favorites are Trust, The National, Protomartyr, Terry Malts, The Babies, Andy Stott, Grouper, Perfume Genius, Shabazz Palaces, Grass Widow, Dirty Beaches.
En ce moment il y a plein de bons groupes à Seatle : Wimps, Tacocat, Pony Time, Stickers, Grave Babies, S, Childbirth, La Luz, Chastity Belt

8)Quel est le meilleur concert auquel vous avez assister ?
Oh , il y en a eu beaucoup , mais Stars of the Lid ont fait un concert incroyable au Triple Door il ya quelques années , leur tout premier concert à Seattle qui a changé ma vie notamment.
8) Dernière question Sarah , si tu pourrait faire une playlist de 5 chansons qui vous ont accompagné tout au long de votre vie, quelles seraient ces chansons ?
1. Wipers – Wait a Minute
2. Songs: Ohia – Didn’t it Rain
3. Mogwai – Burn Girl Prom Queen
4. Gun Club – Mother of Earth
5. The Au Pairs – It’s Obvious

 

Pour en savoir plus sur cet excellent label leur site internet : hardlyart.com

photo credit : Stacy Peck

Leave a Reply