Girlsnoise Interview : Seapony

By | Girlsnoise Interview, Girlsnoise Interview Original Version | No Comments

Seapony1

1) où avez-vous rencontré votre groupe et depuis combien de temps êtes vous ensemble ?

Ian et Danny se sont rencontrés via des amis communs en Oklahoma , Jen et Danny se sont rencontrés en rejoignant le même groupe en Ohio , Ian , Jen et Danny se sont tous connus quand ils ont emménagé à Seattle à l’été 2010 quand nous avons formé seapony

2) comment travaillez- vous vos chansons ?

dans notre appartement , à l’abri des oreilles indiscrètes , très tard la nuit , jusqu’au petit matin

3) racontez -nous votre meilleur , pire ou étrange expérience en concert ?

une fois nous avons joué sur une grande remorque de camion juste à côté d’un bar de bikkers au Texas , nous avons eu souvent de bons show quand nous jouons à Los Angelès et San Francisco , nous avons récemment voyagé à paris et ça a été l’un de nos meilleurs concerts

4) que voulez- vous que le public retienne de votre musique ?

un sentiment paisible , comme don henry a parfois

5) Quels sont vos projets à venir ? bientôt un 3eme album ?

Nous aimerions faire quelque chose d’un peu plus effrayant , comme pourrait le faire jandek , nous nous y attelons doucement en espèrant que ça sorte en 2014
6) que pensez vous de la scène musicale actuelle et du business de la musique ?

il semblerait que cela aurait été mieux d’être un groupe dans les années 60

7) quels livres , films , albums pourriez vous recommander au lecteur de girlsnoise ?

LIVRES:

« The Art of Happiness » by Maharishi Mahesh Yogi

« Object of Beauty » by Steve Martin

« The Hidden Domain: Home of the Quantum Wave Function, Nature’s Creative Source » by Norman Friedman

FILMS:

Tous les films que Clint Easwood a fait

ALBUMS:

« New Morning » by Bob Dylan

« Mala » by Devendra Banhart

« Blind Joe Death » by John Fahey

Nous les recommandons tous , enfin, pas tous les films de Clint Eastwood !

8) Si vous pouviez- faire une playlist de 5 chansons qui vous ont accompagné tout au long de votre vie, quelles seraient ces chansons ?

« Out There » – Blake Babies
« Alone and Forsaken » – Hank Williams
« Confusion » – ELO
« A New Level » – Pantera
« Metal Heart » – Cat Power

Toutes les infos sur le site de leur excellent label Hardly Art

Quelques photos du concert de Seapony , a l’espace b , paris le 22 mai 2013 sur :

 

Girlsnoise News : Helluvah Needs You

By | Girlsnoise News | No Comments

FINAL346fd18d42bd

Pour la future sortie de son 3ème album Helluvah tente le financement par crowdfunding via kisskissbangbang

après avoir sortie 2 premiers albums fortement sympathiques, Emotion pills sorti en 2008 et As we move silently en 2011,

des tonnes de concert (le Festival Les Femmes S’en Mêlent ou encore Pop Montréal,) et en 1ère partie d’artistes tels que  Shaka Ponk, Moriarty, Asa, Ann Pierlé, Alela Diane, Revolver, Rubin Steiner, Laetitia Shérif

Pour ce crowdfunding différents paliers sont disponibles avec quelques jolis goodies et activités à la clef tout cela à partir de 5 euros

donc si tu veux enregistrer des choeurs, venir faire un barbecue avec Helluvah, prendre un cours de guitare, être sur le livret et surtout soutenir Helluvah pour son 3ème album il n’y a qu’une adresse :

http://www.kisskissbankbank.com/helluvah-enregistrement-du-3eme-album

 

 

Girlsnoise Interview Original Version : Valentiine

By | Girlsnoise Interview Original Version | No Comments

130518-0005

1) How did you get your start in music ? did you always want to be a musician ? 

Not always, i wanted to be a fucking athlete until i started smoking and heard ‘rape me’ by nirvana.

2) what has been the biggest challenge for your band ? Did you ever have to make a big sacrifice for the music?

the hardest thing is being broke, obviously we dont play music for money but it does become your life and your whole world and you give everything you have and struggle to pay rent.. but we knew that anyway.

Biggest challenge … trying to break through in australia radio , they dont take many risks so getting our music out on the airwaves in australia has been a big challenge

3) I feel in your music a strong influence of the 90’s rock sound , what do you like in this sound so special?

its honesty, its raw and dirty but at the same time melodic and beautiful. and there was attitude, whats not to love about that era..

4) on the record  why did you write the song birthday ?

because its a true stroy…. the girl cried ALOT … it was a sad sad birthday

5) you have recently joined integrity records , why did you join this label ? 

It was the perfect label for us, we felt they understood what we were doing and loved our band just the way we are, and they have worked with some of our favourite artists.

we are on the same page.

6) what can people expect to see at your live performance ?

a nice kick in the guts… a wake up. they might leave feeling like there are still awesome raw bands, lots of energy and no lies… we are not show pony’s we will always give an honest performance, it might not always be perfect but its always got heart. fuck being perfect

7) Can you tell us a funny story about valentiine, like a secret passion or an amusing anecdote ? 

Our bass player Erica is vegetarian… and perhaps always the poorest out of the 3 of us so the drummer and i take much pleasure out of daring her to do things she would usually be dead against… we pay her of course.

Whilst on tour in brussels we offered erica 150 euros to eat a snail… we taped the whole thing and she spent an hour trying to swallow it, she would spew in her hand and then swallow it again until she kept it down for good.. it was the funniest thing to see… maybe a little cruel but still funny, she did it and of course we came through with the money… well some of it anyway!

8) if you can do a five track music playlist of your life what you going to put on them ? 

  • all apologies – nirvana
  • bad reputation- joan jett
  • less teeth more tits- lunachicks
  • 25- veruca salt
  • hey- pixies

That question was super hard….. and the answers would probably change on a daily basis

all the band info on valentiine.com and integrity records 

Girlsnoise Interview : Valentiine

By | Girlsnoise Interview | No Comments

valentiine

1) Girlsnoise : Comment avez-vous commencé à faire de la musique ? Avez-vous toujours voulu être musicienne ?

Vanessa v. : Pas toujours, je voulais être une putain d’athlète enfin jusqu’à ce que je me suis mise à fumer et ai entendu « rape me  » de Nirvana.

2) Quel a été pour vous le plus gros challenge du groupe ? Avez-vous fait de gros sacrifices pour votre musique ?

La chose la plus dure est d’être fauchée, bien évidemment, on ne fait pas de la musique pour l’argent mais ça devient ta vie, ton propre monde , tu donnes tout ce que tu as, mais c’est aussi une lutte pour payer les factures . Mais ça, on le savait déjà.

Le plus grand challenge ? Humm essayer de percer en passant sur les radios australiennes, ils ne prennent pas beaucoup de risques  donc passer sur les ondes a été un gros défi pour nous.

3) Je ressens dans votre musique une forte influence du son rock des années 90 ? Qu’aimez-vous dans ce genre musical si particulier ?

Son honnêteté, c’est brut et sale mais en même temps cette musique peut être belle et mélodique. Puis il y avait l’attitude, qu’est-ce qu’on ne pourrait pas aimer de cette époque.

4) Sur votre album « Valentiine », pouquoi avez-vous écrit la chanson « birthday » ?

Car c’est une histoire vraie ….. cette fille pleurait TELLEMENT …. c’était un triste, triste anniversaire.

5) vous avez récemment rejoint le label anglais « integrity records » , pourquoi ? 

C’était le label parfait pour nous, nous avions ressenti qu’ils comprenaient ce que nous faisions  et qu’ils aiment le groupe comme il est, et en plus, ils ont travaillé avec plusieurs de nos groupes préférés, nous sommes sur la même longueur d’onde.

6) A quoi peuvent s’attendre les gens qui viennent à vos concerts ?

A un joli coup de pied au « cul »… un réveil . Le public pourrait avoir l’impression qu’il y a encore des groupes sympas, plein d’énergie et sans triche… nous faisons toujours une performance honnête , ce n’est peut-être pas toujours parfait mais c’est toujours fait avec le cœur. On emmerde la perfection 

7) Pouvez-vous nous raconter une anecdote amusante sur votre groupe ?

Notre bassiste Erica est végétarienne… et elle est certainement la plus pauvre de nous trois, donc Rachelle notre batteuse et moi,  nous prenons beaucoup de plaisir à lui faire faire des choses dont  elle serait d’habitude farouchement opposée , nous la payons pour ça bien sûr.

Durant notre tournée à Bruxelles, nous l’avions défiée de manger un escargot pour 150 euros.

On l’a filmée, elle a mis au moins 1 heure, en essayant de le manger,  le recrachant plusieurs fois dans sa main,  puis finalement, après plusieurs reprises elle l’a avalé pour de bon. C’était très drôle à voir , peut-être un peu cruel mais si drôle , bien sûr nous lui avons donné l’argent.

8) Si tu pouvais faire une playlist de 5 chansons qui t’ont accompagné tout au long de ta vie, quelles seraient ces chansons ?

 

  • all apologies – nirvana
  • bad reputation- joan jett
  • less teeth more tits- lunachicks
  • 25- veruca salt
  • hey- pixies

C’est une question super dure ….. et la réponse pourrait certainement changer quotidiennement.

 

Toutes les infos sur  leurs site officiel valentiine.com et sur leur label integrity records

Girlsnoise Interview : Jabberwocky

By | Girlsnoise Interview | No Comments

jabberepartwork

1) girlsnoise : Pour ceux qui n’ont jamais écouté tes créations, peux-tu nous décrire ce que tu fais ?

jabberwocky : Mon projet solo s’appelle Jabberwocky, c’est un « One-girl band », j’évolue seule sur scène avec mon looper dans un style Folk (guitare, piano, juno 60, pédales d’effets, accordéon), l’univers musical que je propose est assez intime, coloré et mélancolique. C’est une ballade dans un monde perdu de l’autre côté du miroir.

2) Comment as tu commencé à faire de la musique? 

Ayant un père pianiste, j’ai commencé réellement la musique assez tard vers mes 14 ans, après la découverte du grunge, j’ai travaillé tout un été pour pouvoir m’acheter une guitare électrique et un ampli…et c’était parti. Puis un peu plus tard, je me suis mis également au piano, j’avais envie d’explorer de nouvelles voies sonores.

3) Qu’est ce qui a motivé la sortie de ce premier EP  « Echoes »?

L’envie de faire découvrir ma musique essentiellement, un premier pas vers mon univers, inviter ceux qui aiment ce qu’ils entendent à aller plus loin, à venir aux concerts, etc…

4) d’où te vient l’inspiration de tes textes? Peut tu expliquer le choix d’un des titres de ton EP ?

Très souvent, je vais simplement exprimer des ressentis, une mélancolie qui m’accompagne, l’écho de ce que j’ai pu lire, voir ou vivre…Le choix des titres est souvent en adéquation avec l’ensemble du texte. Par exemple, Ophélia fait référence au personnage de Shakespeare, Letter to the sea est une ode aux femmes de marins qui écrivent des lettres à la mer pour que cette dernière leur rende leur bien-aimés.

5) quelle est la signification de la superbe pochette de ton EP et pourquoi l’as tu choisi ? 

J’ai choisi cette pochette, déjà dans un premier temps parce que j’aime beaucoup le travail de Philomène251, (l’artiste qui l’a illustré) et dans un second temps parce que j’aime beaucoup l’image de la femme masquée portant dans sa chevelure autant de volatiles, très symbolique, je trouvais ça très cohérent avec « Echoes » le nom de l’EP.

6) Quelle est ton opinion sur la perception des femmes dans l’industrie musicale ? 

Sur les dernières années, je trouve que les femmes sont de plus en plus présentes dans l’industrie musicale.

Pour ma part, je ne me définis pas en tant que femme dans la musique mais en tant qu’artiste et j’ai la chance de ne pas avoir encore eu trop à défendre trop ma position de « femme » dans ce milieu…Juste quelque fois démontrer que je peux me servir du même matériel technique qu’un homme mais rien de bien méchant.

7) Que conseilleriez tu à quelqu’un qui veut se lancer ?

Avant de se lancer réellement, essayer réellement de se trouver une identité musicale et la travailler car je pense que c’est ce qui fait la différence en musique maintenant, la recherche d’un caractère, d’une identité forte. Et surtout rester soi, une fois qu’on s’est trouvé.

8) Quel est le dernier film ou un livre qui t’a impressionné et pourquoi ?   

Le dernier livre, que j’ai relis pour la 3ème fois, et qui reste incroyable, est la Conjuration des Imbéciles de Kennedy O’Toole, ce qui m’impressionne c’est la densité et la sincérité du personnage principal, l’humour noir et sarcastique et surtout cette Amérique du Sud, cette Nouvelle Orléans qu’on renifle à plein poumons durant toute la lecture.

9) Si tu pouvais faire une playlist de 5 chansons qui t’ont accompagné tout au long de ta vie, quelles seraient ces chansons ?

Nirvana – Drain You / David Bowie – Quicksand / Cat Power – Maybe Not / Elliot Smith – Angeles / Chopin – Waltz Opus 64 n° 2.

Le somptueux ep de jabberwocky  est disponible entre autre sur son  bandcamp ou sur itunes

Toutes les autres infos sur son site officiel jabberwockymusic.com 

Un grand merci a celyne et stephy pour cette interview

 

 

salientwplk